Notre charte éthique

 

Notre école dispense des formations professionnelles à la Thérapie Brève du Trauma. Nous nous engageons d’une part en tant que formateurs et demandons également à l’étudiant de s’engager avec nous selon la charte suivante. Cette présente convention a pour but de définir les modalités de fonctionnement de l’école de Thérapie Brève du Trauma.
 
Il est expressément stipulé que dans le cadre des relations entre apprenti et formateurs, il n’y a aucun lien hiérarchique de subordination et que l’apprenti bénéficie d’une grande liberté quant à l’exercice des modalités pratiques de sa fonction tant qu’il répond aux conditions suivantes engageant sa responsabilité.
 

1. Responsabilités des formateurs TBT:

 
Article 1: Les formateurs s’engagent à encadrer, accompagner, superviser l’apprenti TBT dans l’exercice des fonctions qui lui sont confiées.
 
Article 2: En vue de garantir le sérieux de nos formations et de pouvoir entreprendre toutes les actions nécessaires à leur reconnaissance, la délivrance des attestations TBT sera soumise aux conditions suivantes: sera acceptée dans l’école TBT, toute personne ayant une profession de base dans la relation de soin à l’autre. L’envoi d’un curriculum est obligatoire et les motivations seront étudiées par les formateurs afin de valider l’acceptation de l’apprenti. 
Une journée et une demi-journée de supervision par an seront obligatoires, davantage seront conseillées.
Pour obtenir la certification, permettant de figurer sur la liste des thérapeutes TBT, l’assiduité et le respect des règles d’éthique de la TBT seront nécessaires.
 
Article 3: En qualité d’étudiant en Thérapie Brève du Trauma, l’étudiant signera un accord de soumission au secret professionnel à propos des cas cliniques étudiés durant les cours, formations et supervisions en TBT. Dans le cadre de ce secret professionnel, il sera strictement interdit de parler des séances de psychothérapie visionnées ou prises en exemple oralement par le formateur lors des cours, formations et supervisions, ainsi que des séances de thérapie qui seront vécues par les autres participants. Les enregistrements vidéo et audio sont interdits durant les visionnements et l’explication des études de cas.
 
- Si l’étudiant connait personnellement un(e) patient(e) dont la thérapie est visionnée, il s’engage à en avertir le formateur et accepte de ne pas assister à ce visionnement.
 
Article 4: Les formateurs s’engagent au maintien et à la préservation du matériel qui lui serait confié dans le cadre de l’activité.
 
Article 5: Les formateurs s’engagent à communiquer chaque activité, formation, publicité, médiatisation reprenant le sujet TBT aux autres membres.
 
L’activité se déroulera dans un cadre bienveillant.
 
Amélie Simon, créatrice de l’école, conserve les droits d’auteur sur les supports créés par ses soins.
Chaque formateur amenant de nouveaux supports conservera de la même manière ses droits d’auteur sur ses supports.
Sous l’accord préalable des autres formateurs, chacun aura la possibilité d’utiliser lesdits supports et/ou documents dans le cadre d’activités extérieures au nom de l’école TBT, moyennant un partage des bénéfices récoltés et reprennent clairement la mention suivante : « Créé en partenariat avec L’école de Thérapie Brève du Trauma ».

2. Responsabilités de l’apprenti en TBT:

 
Article 1: L’intérêt et le bien-être du patient ou du sujet expérimental seront toujours des objectifs prioritaire.
 
Des conditions de sécurité adéquates et l’accord informé du patient ou du sujet expérimental seront requis pour toute situation exposant le patient à un stress inhabituel ou à tout autre risque.
 
Article 2: L’apprenti TBT devra, pour pouvoir exercer et être repris dans le registre des thérapeutes certifiés en TBT, avoir réussi avec fruit son évaluation et être en possession de sa certification.
 
Article 3: L’apprenti s’engage à participer à au moins une journée et demie de supervision par an, gage de la réputation de l’école TBT, davantage sont conseillées. Cette condition sera un impératif attestant de la validation annuelle du praticien par l’école TBT.
 
Article 4: L’apprenti limitera son usage clinique et scientifique des enseignements aux aires de compétences que lui reconnait le règlement de sa profession.
 
Article 5: L’apprenti ne facilitera ni ne soutiendra la pratique de l’hypnose conversationnelle par des personnes non qualifiées.
La communication d’informations relatives à l’hypnose conversationnelle auprès de différents médias est encouragée dans la mesure où elle s’appuie sur des connaissances précises.
Il est demandé aux praticiens formés par l’école TBT d’éviter toute action tendant à compromettre l’aspect scientifique et la dimension éthique de la pratique de l’hypnose conversationnelle en donnant à celle-ci une connotation tendancieuse ou simpliste incitant par là- même à une pratique non qualifiée. 
 
Article 6: Les communications entre les formateurs et l’apprenti se feront en privilégiant le forum en ligne TBT. En cas d’urgence, le sms et WhatsApp seront utilisables. L’étudiant recevra les coordonnées de chaque formateur afin d’être en mesure de les contacter facilement. 
 
Article 7: L’apprenti s’engage à garder confidentielles les informations qu’il aura recueillies à propos des participants ou des patients dans le cadre de sa formation TBT ou toute autre formation suivie au sein de l’école TBT.